Résultats et classification des bureaux de vote de Lyon d'après les présidentielles de 2012

Cet article décrit les résultats ainsi qu'un essai de classification pour les bureaux de vote de la commune de Lyon selon les résultats enregistrés au premier tour des élections présidentielles de 2012.

Les résultats par bureau sont disponibles depuis longtemps sur le site lyon.fr, mais la mise en ligne récente du fond de carte des différents zonages correspondant à ces bureaux sur le portail Grand Lyon Smartdata permet une représentation cartographique plus précise de ces résultats.

Les données ainsi que le code source R utilisés pour cette analyse sont librement accessibles :

https://github.com/juba/presid2012-bureaux-lyon

Répartition des votes

On peut d'abord rappeler les résultats obtenus sur l'ensemble de la ville de Lyon, et comparer avec les résultats nationaux :

  % Lyon % France
Abstention 20,33 20,52
Blancs et nuls 1,33 1,52
Sarkozy 30,54 27,18
Hollande 30,25 28,63
Mélenchon 11,83 11,10
Bayrou 10,66 9,13
Le Pen 9,87 17,90
Joly 4,09 2,31
Dupont-Aignan 1,35 1,79
Poutou 0,76 1,15
Arthaud 0,40 0,56
Cheminade 0,26 0,25

On constate qu'Hollande et Sarkozy font tous deux de meilleurs scores que nationalement, mais Sarkozy arrive en tête à Lyon. Le Pen fait un score beaucoup plus faible à Lyon, un peu plus de la moitié de son score national. Bayrou et Joly font aussi un peu mieux sur Lyon que sur la France entière.

Les cartes suivantes représentent le pourcentage de vote dans chaque bureau pour les principaux candidats (ceux ayant obtenu 10% des voix dans au moins un bureau).

carte_comparaison.png

Le vote Sarkozy semble fortement concentré dans certaines zones, notamment le sixième arrondissement et le nord de la Presqu'île. Le vote hollande semble plus diffus, tout comme le vote Bayrou. Le vote Le Pen semble plutôt "périphérique".

La série de carte suivante permet de mieux visualiser la répartition des votes pour chaque candidat. Attention, pour les candidats ayant recueilli peu de suffrages, l'échelle de couleur peut donner l'impression de variations importantes d'un bureau à l'autre alors que celles-ci sont minimes.

carte_sarkozy.png

carte_hollande.png

carte_melenchon.png

carte_bayrou.png

carte_lepen.png

carte_joly.png

carte_dupont-aignan.png

carte_poutou.png

carte_arthaud.png

carte_cheminade.png

carte_blancs.png

carte_abstention.png

Classification

Dans ce qui suit on essaye de prendre en compte les résultats pour l'ensemble des candidats pour faire une "typologie" des différents bureaux de vote.

Avertissement préalable

Il est important de garder à l'esprit qu'une classification de ce genre comporte une part d'arbitraire, à la fois dans le nombre de groupes retenus, mais surtout car la classification tend à tracer des frontières là où il y a plutôt une continuité. Certains bureaux placés "au centre" du groupe en auront effectivement la plupart des caractéristiques, mais d'autres situés plus en marge peuvent ressembler assez fortement à d'autres bureaux du groupe voisin.

Il faut donc interpréter cette classification sous forme de tendance plutôt qu'une sorte d'étiquetage qui ferait rentrer chaque bureau dans un tiroir bien défini.

Descriptif des groupes

L'analyse, dont les détails sont donnés plus bas, fait ressortir neuf grands groupes de bureaux. Le tableau ci-dessous caractérise chacun des groupes, il se lit de la manière suivante : les groupes sont en ligne, les candidats en colonne. Chaque case indique l'écart entre la moyenne des pourcentages du candidat dans les bureaux du groupe et son pourcentage moyen pour l'ensemble des bureaux. Si cet écart est positif, le vote pour ce candidat a été plus fort que la moyenne globale, et la case est colorée en rouge. Si l'écart est négatif, le vote a été plus faible et la case est colorée en bleu.

Ainsi, si on regarde le groupe 9 (première ligne), on constate que la moyenne des pourcentages obtenus par Marine Le Pen dans les bureaux de ce groupe est supérieure d'environ 6 points au pourcentage moyen obtenu dans l'ensemble des bureaux.

En regardant les couleurs et les valeurs correspondant aux différents candidats, on peut donc caractériser chaque groupe. À noter que seuls les écarts les plus significatifs sont affichés ici, raison pour laquelle certains candidats n'apparaissent pas du tout.

En sélectionnant un groupe ci-dessous vous pouvez afficher un descriptif plus précis de la répartition des votes ainsi que la localisation des communes de ce groupe sur le territoire :

densites_groupe1.png

carte_groupe1.png

Nombre de bureaux : 23 (8,0% des bureaux)

Caractérisation : Vert et rouge. Sur-représentation très forte des votes Joly et Mélenchon, ainsi que du vote Hollande dans une moindre mesure.

Localisation : Pentes et plateau de la Croix-Rousse, ainsi que trois bureaux au sud de Guillotière.

densites_groupe2.png

carte_groupe2.png

Nombre de bureaux : 49 (17,0% des bureaux)

Caractérisation : Centre gauche. Votes Hollande, Joly et Mélenchon légèrement plus forts que la moyenne.

Localisation : Notamment Fourvière et Vieux-Lyon, pentes et plateau de la Croix-Rousse, secteur Saxe-Gambetta / Guillotière / Jean Macé.

densites_groupe3.png

carte_groupe3.png

Nombre de bureaux : 57 (19,8% des bureaux)

Caractérisation : Centre droit. Vote Bayrou un peu plus forts, votes Hollande et Mélenchon légèrement sous-représentés.

Localisation : Bureaux plutôt éparpillés, Présents dans le 5e arrondissement, le 3e, et le nord du 8e.

densites_groupe4.png

carte_groupe4.png

Nombre de bureaux : 16 (5,6% des bureaux)

Caractérisation : Sarkozy extrême. Vote Sarkozy extrêmement fort, votes Hollande et Mélenchon très faibles. Le vote Le Pen est également faible.

Localisation : Nord et ouest du 6e arrondissement, ouest de la presqu'île au niveau Bellecour-Ampère.

densites_groupe5.png

carte_groupe5.png

Nombre de bureaux : 24 (8,3% des bureaux)

Caractérisation : Sarkozy très fort. Vote Sarkozy très fort, votes Hollande et Mélenchon faibles. Vote Le Pen est également sous-représenté.

Localisation : 6e arrondissement et nord-ouest du 3e, est de la presqu'île entre Ampère et Cordeliers, plateau de la Croix-Rousse côté Saône.

densites_groupe6.png

carte_groupe6.png

Nombre de bureaux : 25 (8,7% des bureaux)

Caractérisation : Sarkozy fort. Fort vote Sarkozy, votes Hollande et Mélenchon sous-représentés.

Localisation : 5e et 6e arrondissements, est du 3e, secteur de Perrache, bords de Saône de la Croix-Rousse.

densites_groupe7.png

carte_groupe7.png

Nombre de bureaux : 27 (9,4% des bureaux)

Caractérisation : Le Pen. Vote Le Pen fort, vote Sarkozy sous-représenté. Les autres candidats sont dans la moyenne.

Localisation : Bureaux assez dispersés. Sud de Perrache, sud du 8e arrondissement, bureaux dans le 3e, le 5e et le 7e.

densites_groupe8.png

carte_groupe8.png

Nombre de bureaux : 48 (16,7% des bureaux)

Caractérisation : Hollande. Vote Hollande assez fort et vote Sarkozy faible. Les votes Le Pen et Mélenchon, ainsi que l'abstention, sont également sur-représentés. faible.

Localisation : 9e arrondissement, sud du 7e, et bureaux nombreux dans le 3e et le 8e.

densites_groupe9.png

carte_groupe9.png

Nombre de bureaux : 19 (6,6% des bureaux)

Caractérisation : Gauche, Le Pen et abstention. Vote Hollande très fort, Sarkozy très faible. Vote Le Pen fort, abstention élevée. Mélenchon sur-représenté, Bayrou et Joly sous-représentés.

Localisation : Zones périphériques : Duchère, 8e arrondissement.

Aide pour comprendre les graphiques

Le graphique de gauche décrit la répartition des bureaux de chaque groupe selon les votes pour les différents candidats. Les valeurs en bas représentent l'écart entre le pourcentage de vote du candidat dans le bureau et le pourcentage global pour l'ensemble des bureaux. Plus la courbe est haute, plus le nombre de bureaux correspondant à cet écart de vote est important.

Si on a ce type de courbe, alors la majorité des bureaux ont un pourcentage de vote pour ce candidat supérieur à la moyenne globale (l'écart est supérieur à zéro). Il y a donc une sur-représentation du vote pour ce candidat dans ce groupe.

Là, c'est l'inverse. La quasi-totalité des bureaux de ce groupe ont un écart entre leur pourcentage de vote pour ce candidat et le pourcentage global inférieur à 0. Le vote pour ce candidat est donc fortement sous-représenté dans ce groupe.

Ici on a une répartition à peu près symétrique autour d'un maximum correspondant à l'écart nul. Il n'y a donc pas de caractéristique particulière du vote pour ce candidat dans ce groupe.

Carte interactive

Cette carte vous permet de visualiser les résultats par bureau. Survolez un bureau pour afficher le groupe d'appartenance et les résultats détaillés. Vous pouvez utiliser le slider sous la carte pour régler l'opacité de l'affichage des groupes.

Groupe 1
Vert et rouge

Groupe 2
Centre gauche

Groupe 3
Centre droit

Groupe 4
Sarkozy extrême

Groupe 5
Sarkozy très fort

Groupe 6
Sarkozy fort

Groupe 7
Le Pen

Groupe 8
Hollande

Groupe 9
Gauche, Le Pen, abstention

Opacité de l'affichage des groupes :

Méthode

Données

Les données utilisées pour l'analyse sont toutes disponibles librement. Les résultats du premier tour de l'élection présidentielle par bureau sont disponibles sur le site lyon.fr. Elles ont été extraites automatiquement depuis ces pages Web à l'aide d'un script.

Le contour des zonages correspondant a chaque bureau de vote est téléchargeable depuis le portail Grand Lyon Smartdata. Les données utilisées ont été téléchargées le 1er juin 2013.

Classification

Pour effectuer cette classification, on est parti des pourcentages obtenus par chaque candidat au premier tour pour l'ensemble des communes analysées. De manière très classique, on a utilisé ces données pour calculer une matrice de distances entre chaque commune, à laquelle on a appliqué une Classification Ascendante Hiérarchique (CAH) avec une méthode de Ward.

Le choix du nombre de classes s'est fait en partie à partir du dendrogramme résultant de la CAH, mais surtout en observant les classifications obtenues pour les différents nombres de groupes possibles. En pratique, on commence avec deux groupes dont on observe les caractéristiques, puis on compare avec la classification en trois groupes, en regardant notamment quel groupe a été scindé en deux, et quelle interpréatation on peut faire de ces deux nouveaux groupes. On continue avec quatre, cinq, six, etc. groupes, et on s'arrête lorsque les deux nouveaux groupes créés en passant de n à n+1 groupes ne semblent plus réellement pertinents.

Code source

Le code source utilisé pour cette analyse est disponible en ligne sur Github et librement réutilisable.

Outils

Les analyses ont été effectués à l'aide du logiciel R, logiciel libre et multiplateforme de traitement et d'analyse de données. Les graphiques ont été produits à l'aide du package ggplot2.

Les données cartographiques ont été nettoyées et traitées en partie à l'aide de Quantum GIS.

La carte interactive a été créée à l'aide de leaflet, et des plugins leaflet.fullscreen et Google.js.